Portraits

d'entreprises

  27.06.2019, 09:54
1/3  

Lauener et Cie SA

Le décolletage a de l’avenir

Depuis quelques années, le métier de décolleteur s’est transformé en profondeur. Les usines sont devenues des espaces où le savoir-faire des professionnels s’associe à des machines équipées des dernières technologies. Lauener et Cie SA, entreprise spécialisée dans le décolletage, a fait le pari gagnant de mettre l’innovation au service de l’industrie.
intro

Adapter son expertise à l’évolution de la société et à ses besoins est essentiel pour l’entreprise. Fondée en 1905 dans le canton, Lauener et Cie SA a su se diversifier pour traverser le temps en continuant de se surpasser dans son domaine, le décolletage: «La société a toujours travaillé au service de l’horlogerie, détaille le directeur Emmanuel Raffner. Dans les années 1970, avec la crise qui a secoué ce secteur, elle a développé son activité en prenant le virage de la connectique. Puis en 2000, une collaboration avec le secteur médical a également permis d’élargir les activités.»

«L’évolution technique ne fait pas disparaître l’humain»

Aujourd’hui, l’entreprise est un exemple d’Industrie 4.0. A Boudry, les 127 collaborateurs s’emploient à faire perdurer la réputation d’excellence de la société centenaire grâce à des machines de pointe et à leurs compétences: «Nous investissons beaucoup dans la formation, car les métiers évoluent en même temps que les technologies qui équipent notre usine. Il y a cette fausse croyance qui dit que le développement des machines fait disparaître les métiers liés à l’industrie, c’est absolument faux. Nous avons toujours autant besoin de personnel qualifié, même si les compétences changent.» Il y a donc un avenir pour le métier historique de décolleteur? «Bien sûr! L’évolution technique ne fait pas disparaître l’humain. La machine va aider l’homme à faire son travail en le libérant des tâches répétitives. La profession n’est pas éteinte, au contraire, elle s’enrichit.» Aujourd’hui, le décolleteur reste un rouage essentiel, mais il doit apprendre à travailler en collaboration avec les technologies. «Les applications pour le décolletage sont très vastes: il y a l’horlogerie évidemment, mais aussi l’automobile ou l’aéronautique par exemple», ajoute Emmanuel Raffner.

Incarner le savoir-faire «Made in Switzerland»

L’innovation est aussi une nécessité pour l’image de l’entreprise à l’international. Elle se doit d’offrir la qualité associée à la Suisse: «Nos clients attendent que nous soyons à la pointe en termes d’équipements. Ils s’adressent aux entreprises helvétiques car ils recherchent de la précision dans les délais, un niveau de qualité élevée, une très bonne organisation et de la modernité. Les technologies utilisées de façon optimale permettent donc d’allier la satisfaction de l’employé comme celle du client.»

Enfin, si Lauener et Cie SA continue d’exceller dans son domaine, c’est aussi grâce aux possibilités de collaborations qu’offre la région: «Le tissu industriel neuchâtelois est unique. Dans un endroit géographiquement restreint, il y a une vraie concentration de compétences exceptionnelles. Pour prendre exemple sur l’horlogerie, arriver à fabriquer 200 pièces d’une extrême précision qui entreront dans un petit boîtier est une prouesse. Il s’agit d’une vraie richesse qu’il faut perpétuer et exploiter pour l’avenir, c’est notre objectif», conclut le directeur.


Route de l’Europe 11
2017 Boudry
T +41 (0)32 843 43 43
Date de création: 1905
Statut de la société: Société anonyme
Direction: Emmanuel Raffner et Caroline Raffner
Nombre de collaborateurs: 127
Site internet: https://www.lauener.ch/


Top