Points de vue
 12.06.2019, 12:00

Point de vue de Nicolas Rousseau: «Des larmes de crocodile (du Nil)»

chargement
Des Soudanais manifestent pour la démocratie à Washington.

Révolte «Soudan: une répression digne des plus féroces dictatures africaines!», relève Nicolas Rousseau, poète, essayiste, chroniqueur. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

Soudan: des opposants sur lesquels l’armée et ses milices tirent à balles réelles, des dizaines de morts, une répression digne des plus féroces dictatures africaines! La junte militaire qui a renversé le président Béchir met bas ses masques! Et comme d’habitude, la communauté occidentale s’émeut et proteste, Français et Américains en tête.

Elle oublie un peu vite que cette répression s’opère avec la bénédiction de pays qu’elle soutient, surtout l’Arabie saoudite, l’Egypte et les Emirats, ses plus gros clients en matière d’armement, et accessoirement les principaux responsables des massacres de civils qui se perpétuent aussi au Yémen.

 

Dans le grand Moyen Orient dont tous rêvent, peu de place pour des peuples libérés de toute tutelle que ce soit!

Que craignent ces Etats? Que cette révolte populaire soudanaise ne se propage et ne compromette leur propre stabilité. Et aussi qu’elle ne réduise l’influence des islamistes, indispensables à l’exercice de leur pouvoir absolu. De fait, les extrémistes religieux s’accommodent aujourd’hui parfaitement de régimes forts, ici celui des militaires de Khartoum, qui en d’autres temps abritaient d’ailleurs les chefs d’Al-Qaïda.

Et leurs opposants (dont beaucoup de femmes) n’ont vraiment pas de chance dans leur malheur! Car hormis les Occidentaux, qui prétend les appuyer? La Turquie et le Qatar, par l’intermédiaire d’autres mouvements islamistes tels les Frères musulmans, pas plus acquis aux valeurs de la démocratie et de la liberté que leurs parrains ou leurs homologues wahhabites!

Voilà bien le drame des révoltes arabes d’aujourd’hui, soutenues du bout des lèvres par des Occidentaux qui leur préfèrent en réalité le maintien de régimes dictatoriaux, fussent-ils favorables à un islam radical. Ne soyons donc pas dupes des larmes que versent sur elles un Macron ou un Trump, tous deux fermement acquis à leur «partenariat stratégique» avec les monarchies absolues du Golfe, avec Erdogan ou Sissi!

Dans le grand Moyen Orient dont tous rêvent, peu de place pour des peuples libérés de toute tutelle que ce soit!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ÉcolePoint de vue de Claude-Alain Kleiner: «Retour vers le futur?»Point de vue de Claude-Alain Kleiner: «Retour vers le futur?»

Top