19.08.2019, 05:30

Le canton de Neuchâtel veut réduire la quantité de devoirs à domicile des écoliers

Premium
chargement
L'Etat de Neuchâtel estime que les devoirs peuvent être profitables pour chaque élève, mais à certaines conditions.

Famille L’Etat de Neuchâtel veut alléger les devoirs à domicile et mettre fin à une multitude de pratiques différentes. Les devoirs ne pourront plus être donnés d’un jour pour le lendemain, ni durant le week-end ou les vacances. Leur durée sera limitée en fonction du degré scolaire.

«La journée scolaire des élèves s’est considérablement allongée durant ces dernières années. Les devoirs suscitent toutes sortes d’émotions et engendrent parfois des conflits quotidiens au sein des familles.» Ces mots figurent dans un courrier que la conseillère d’Etat neuchâteloise Monika Maire-Hefti, chargée de l’Education, a adressé cet été à tous les enseignants des années 3 à 11 de l’école...

À lire aussi...

Ecole obligatoireRentrée scolaire: la lutte contre l’épuisement des enseignants s’organiseRentrée scolaire: la lutte contre l’épuisement des enseignants s’organise

sécuritéRentrée scolaire: sur la route, le comportement des enfants est imprévisibleRentrée scolaire: sur la route, le comportement des enfants est imprévisible

Top