22.07.2019, 00:01

Recrutés par une machine

Premium
chargement
Diplômée de l’Uni de Lausanne, Giulia Svanascini teste, pour la première fois, un entretien d’embauche avec un recruteur virtuel.
Par Sevan Pearson

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE L’intelligence artificielle s’invite dans les entretiens d’embauche, avec ses avantages, mais également ses risques.

«Bonjour. Heureux de vous rencontrer. Je suis le directeur des ressources humaines. C’est moi qui vais mener cet entretien avec vous. Pour commencer, j’aimerais que vous me parliez de votre carrière et de votre motivation pour le poste.»

N’importe quel responsable des ressources humaines pourrait débuter un entretien de cette façon. Mais là, il s’agit de mots prononcés par un...

À lire aussi...

drameGenève: un piéton perd la vie, percuté par une voiture au petit matinGenève: un piéton perd la vie, percuté par une voiture au petit matin

sauvéEn difficulté dans l’Arctique, Mike Horn et Borge Ousland ont été secourusEn difficulté dans l’Arctique, Mike Horn et Borge Ousland ont été secourus

en plein airEducation: née en Suisse alémanique, l'école en forêt attire de plus en plus les profs romandsEducation: née en Suisse alémanique, l'école en forêt attire de plus en plus les profs romands

A la uneRevue de presse: agressions en hausse dans les hôpitaux et contre les élus..les titres de ce dimancheRevue de presse: agressions en hausse dans les hôpitaux et contre les élus..les titres de ce dimanche

solidaritéMaladies génétiques: le Téléthon suisse récolte plus de 2,1 millions de francsMaladies génétiques: le Téléthon suisse récolte plus de 2,1 millions de francs

Top