19.06.2017, 00:01

Débat ouvert sur l’aide aux non-malades

Abonnés
chargement
Werner Kriesi (à gauche), ancien directeur d’Exit et Klaus Hotz veulent abolir «le pouvoir choquant des médecins» dans l’aide au suicide. Le comité d’Exit ne les suit pas sur ce point-là.

 19.06.2017, 00:01 Débat ouvert sur l’aide aux non-malades

Par Ariane Gigon

ASSISTANCE AU SUICIDE Exit Suisse alémanique met en garde les «puristes» du droit à l’autodétermination la crainte d’aller trop loin et de mettre en péril le système actuel est au cœur des discussions.

L’association Exit alémanique s’apprête à passer un cap délicat face à certains de ses membres, jugés «puristes». Samedi à Zurich, lors d’une assemblée générale très animée, le comité a accepté de créer un groupe de travail sur l’accès de l’aide au suicide aux personnes âgées non malades, mais il a mis en garde: «Réfléchissons aux dangers d’une telle...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top