24.06.2019, 15:17

Intempéries à Val-de-Ruz: la solidarité s’organise

chargement
Un policier observe la route entre Le Pâquier et Dombresson après les inondations.

élan La solidarité s’organise dans les localités mais aussi en ligne après les intempéries qui ont frappé le Val-de-Ruz vendredi. Une page Facebook a notamment été créée.

Après les intempéries qui ont frappé Dombresson et Villiers, la solidarité s’est rapidement organisée dans les localités. Nombre de familles épargnées se sont spontanément rendues sur les lieux dès le samedi matin, armées de pelles et de brouettes pour aider à évacuer les décombres.

Si c’est avant tout par le bouche-à-oreille que l’aide s’est mise en place, des actions citoyennes ont aussi été lancées sur les réseaux sociaux pour venir en aide aux sinistrés.

A lire aussi : Intempéries au Val-de-Ruz: l’ampleur des dégâts se chiffre en dizaine de millions

A lire aussi : La Chaîne du Bonheur aidera Dombresson et Villiers

Sur la page Facebook «Aide aux habitants de Villiers/Dombresson», les internautes peuvent poster des images des objets qu’ils sont prêts à donner. L’habitante de Dombresson à l’origine de cette page invite les donateurs à se rendre dans le hall de la salle de spectacles du village pour afficher leurs dons à la bourse d’échange mise en place par la commune.

Draps de lit, vaisselle, casseroles, chaises, les propositions affluent, tout comme les services. «Si des gens veulent prendre une douche ou faire de la lessive tout est à disposition… ou même juste venir boire un café», indique par exemple une habitante.

Facebook et groupe WhatsApp

Des demandes de soutien ont aussi trouvé réponse en ligne. Comme celle de Patrick Pszonka, le fondateur de l’école de boxe thaïlandaise Muay Thaï Gym, à Villiers. Dimanche, plusieurs personnes répondant à son appel sont venues nettoyer les locaux de l’école envahis par la boue.

Un groupe WhatsApp a aussi été créé. Le but: que les habitants qui ont subi les inondations puissent facilement trouver de l’aide en cas de besoin. Les personnes qui souhaitent apporter leur soutien sont également invitées à se manifester. «En à peine quelques heures, le groupe comptait plusieurs dizaines de membres», se réjouit son instigateur, Jérôme Lemrich.

En savoir plus : Le lien pour rejoindre le groupe

Livraison et taxi

Dans un autre genre, la société Esprit d’ici, qui livre des produits locaux dans la région, a lancé un assortiment «solidarité». L’idée: l’internaute commande un panier à 10 francs qui est livré à une famille de Dombresson ou de Villiers dans le besoin.

Daniel Fuchs a, lui, contacté les autorités vaudruziennes pour proposer ses services de taximan. Son idée: amener quelques personnes à leur travail chaque matin et les ramener le soir. «Ceci même à partir de 4h du matin», précise le retraité dans son message adressé à la chancellerie communale.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MétéoIntempéries au Val-de-Ruz: la personne grièvement blessée est décédéeIntempéries au Val-de-Ruz: la personne grièvement blessée est décédée

Inondations de Val-de-Ruz: des tonnes de bois sale à l’embouchure du SeyonInondations de Val-de-Ruz: des tonnes de bois sale à l’embouchure du Seyon

InondationsInondations dans le Val-de-Ruz: eau, électricité, nettoyage, assurances… où en est-on?Inondations dans le Val-de-Ruz: eau, électricité, nettoyage, assurances… où en est-on?

IntempériesVal-de-Ruz: les habitants constatent l’ampleur du désastreVal-de-Ruz: les habitants constatent l’ampleur du désastre

IntempériesNeuchâtel: quatre blessés dont un grave dans les violents orages qui ont touché le Val-de-RuzNeuchâtel: quatre blessés dont un grave dans les violents orages qui ont touché le Val-de-Ruz

Top