11.07.2019, 16:57

«Frida jambe de bois», un hymne à la vie à Poésie en arrosoir

chargement
"Frida jambe de bois" par la compagnie Ovale.

Chronique Pour son quatrième passage à Poésie en arrosoir, à Cernier, la compagnie Ovale n’a pas déçu notre chroniqueur Pierre-Alain Favre avec un spectacle inspiré du destin de Frida Kahlo.

A cheval entre la Plage des Six-Pompes et les Jardins musicaux, le spectacle haut en couleur proposé par la compagnie Ovale mercredi soir dans le cadre du festival Poésie en arrosoir de Cernier, relève de l’art total.

Chant, danse, comédie, fanfare, burlesque s’entremêlent dans un décor fleuri et des costumes bariolés pour rendre hommage à l’icône mexicaine. Les jeux de séduction irriguent cette fantaisie débridée, avec d’un côté la figure de la mort qui distille ses envoûtements perfides, de l’autre la pulsion érotique et l’esprit de fête qui tentent de l’amadouer.

Portrait de femme en mille morceaux

La tension représente bien le personnage de Frida Kahlo, fortement handicapée par la polio, puis par un accident de bus, mais ardente à défendre les vertus de la révolution, éperdue d’amour pour le peintre Diego Rivera et torturée par son inconstance, criant au moment de mourir «Viva la vida!»…

La cérémonie qui se déroule sous nos yeux n’a rien de macabre, on rit devant une telle farce (la scène des avortements successifs!). Le journal ainsi que les lettres de l’artiste, dont se sont inspirés les auteurs, sont émaillés de propos forts où se lisent la douleur et la résilience.

La patte de Pascal Rinaldi

Chaque saynète sert en fait d’introduction à une chanson, là où la poésie fait son entrée. Les rimes et la musique de Pascal Rinaldi dessinent un autre portrait de cette femme au destin tragique, en avouant la tendresse dissimulée sous le corset orthopédique et en révélant la dimension métaphysique invisible de ses tableaux.

La sonorité de vers comme celui-ci: «Lorsque tes mains caressent les seins de tes maîtresses» ou le chant en espagnol de Maria de la Paz s’accompagnant d’une guitare acoustique, voilà des moments de joie.

Didier Delacroix

Infos pratiques

Le festival Poésie en arrosoir se poursuit jusqu’au di 14 juillet sur le site d’Evologia, à Cernier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueCernier: les «Fables» de La Fontaine revisitées à Poésie en arrosoirCernier: les «Fables» de La Fontaine revisitées à Poésie en arrosoir

CréationUn Banquet gourmand et musical à Poésie en arrosoirUn Banquet gourmand et musical à Poésie en arrosoir

FestivalCernier: Abd al Malik ouvre les feux à Poésie en arrosoirCernier: Abd al Malik ouvre les feux à Poésie en arrosoir

ScèneCernier: Mélanie Chappuis et Jérémie Kisling en toute intimité à Poésie en arrosoirCernier: Mélanie Chappuis et Jérémie Kisling en toute intimité à Poésie en arrosoir

Top