26.06.2019, 09:15

Val-de-Ruz: "le recours à l'armée n'est pas jugé nécessaire"

chargement
Les inondations ont fait de gros dégâts au Val-de-Ruz.

Inondations Le recours à l’armée ne s’impose pas après les inondations qui ont ravagé une partie du Val-de-Ruz. Le Conseil d’Etat neuchâtelois l’a précisé mercredi devant le Grand Conseil.

Mardi, le Grand Conseil ouvrait sa session par une minute de silence en hommage aux victimes des inondations de vendredi dernier au Val-de-Ruz. Mercredi, il a été question des suites de la catastrophe. Le député indépendant Jean-Luc Pieren a voulu savoir si le soutien de l’armée ne s’imposait pas.

Depuis la catastrophe, le gouvernement «a pris toutes les mesures nécessaires pour protéger la population», a souligné le conseiller d’Etat Alain Ribaux. «A ce stade, le recours à l’armée n’est pas jugé nécessaire.» Le ministre de la sécurité a précisé que la Protection civile restait engagée 24 heures sur 24 jusqu’à vendredi prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

InondationsVal-de-Ruz: minute de silence au Grand ConseilVal-de-Ruz: minute de silence au Grand Conseil

Top