13.02.2018, 11:17

Baisse de la population neuchâteloise en 2017: une première en 17 ans!

chargement
La population neuchâteloise a diminué de 572 personnes en 2017.

 13.02.2018, 11:17 Baisse de la population neuchâteloise en 2017: une première en 17 ans!

Démographie Après 16 années de croissance et quelque 12'000 habitants gagnés, la population neuchâteloise a diminué de 572 personnes en 2017. Les villes ont notamment toutes enregistré des diminutions de population.

Pour la première fois en 17 ans, le canton enregistre une baisse de sa population. À fin décembre 2017, la population résidante était de 177'862 habitants, soit 572 personnes de moins qu'en 2016.

Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds,,, Le Locle et Val-de-Travers enregistrent notamment une baisse de leur population. A contrario, celles de Val-de-Ruz et de Boudry ont augmenté.

Flux intercantonal

"La population suisse reste très stable (-21), tandis que l’essentiel de la baisse provient de la population étrangère (-551). Cette évolution de la population étrangère s’explique notamment par une diminution du nombre d’arrivées de l’étranger, couplée à une hausse du nombre de départs vers l’étranger. Ces deux tendances s’observent également au niveau national", commente l'Etat dans un communiqué ce mardi matin.

Son analyse? "Le canton perd chaque année entre 600 et 900 personnes au profit du reste de la Suisse [...] Si la vigueur de l’immigration internationale a permis d’assurer le renouvellement des forces vives du canton et de générer une croissance jusqu’en 2016, il n’en reste pas moins que le flux intercantonal fragilise la dynamique démographique du canton. Ainsi, lorsque l’immigration internationale ralentit, le canton voit sa population diminuer."

A Neuchâtel

La Ville de Neuchâtel enregistre une diminution de 202 habitant-e-s au 31 décembre 2017. La population se fixe donc à 33'466 habitants. Des 4125 départs annoncés, 1218 (29,5%) sont partis vers l’étranger, environ la même proportion a quitté Neuchâtel pour un autre canton (Vaud, Berne, Fribourg au premier chef) et 1683 personnes (41%) pour une autre commune (Peseux, Val-de-Ruz, La Chaux-de-Fonds).

Globalement, la population non suisse habitant à Neuchâtel est, au 31 décembre 2017, de 11'153 personnes issus de 136 pays, contre 11'232 en 2016 (-79), ce qui correspond exactement à un tiers (33,3%).

A La Chaux-de-Fonds

La population régulière de la Métropole horlogère se montait fin 2017 à 38'633 habitants, soit une baisse de 322 personnes par rapport à 2016. En tenant compte des personnes non comprises dans la population régulière (séjours secondaires, permis de moins d'un an, etc.), le total atteint 39'182 habitants.

"En termes démographiques, la diminution notée en 2017 découle principalement des départs des personnes au bénéfice d'un Permis B. La conjoncture économique difficile explique ces départs", commente la Ville.

C'est parmi les nationalités de l'Union européenne comme le Portugal (-238), l'Italie (-33), la France (-55) et l'Espagne (-42) que le plus grand recul est observé. On constate par ailleurs une légère hausse du nombre de Suisses (+18). Le nombre de ressortissants des pays hors Union européenne a également augmenté (+29).

Les ressortissants étrangers les plus nombreux demeurent les Portugais (4'331), les Italiens (1'651), les Français (1'275) et les Espagnols (770). Les Erythréens constituent la cinquième communauté étrangère (349) en devançant pour la première fois les Turcs (324).

Au Locle

Au 31 décembre 2017, on comptait 10'382 Loclois, soit 42 de moins qu'en décembre 2016. "Cette situation résulte d’un solde migratoire négatif de -16 (751 arrivées pour 767 départs) et également d’un solde démographique négatif de -26 (94 naissances pour 120 décès)", précise la Ville.

4956 ménages occupent la ville pour une moyenne d'âge de 42,5 ans. La proportion de ressortissants étrangers diminue pour la 2e année consécutive passant de 29.5% à 29.1% de la population totale (-51) alors que le nombre de résidents suisses augmente légèrement (+9).

On dénombre 89 nationalités au Locle. Les 8 pays les plus représentés totalisent à eux seuls le 80% des résidents étrangers, soit dans l’ordre le Portugal (35.9%), l'Italie (17.2%), la France (12.6%), l'Espagne (7.7%), le Kosovo (2.4%), le Congo Kinshasa (1.8%), la Bosnie et Herzégovine (1.5%) et la Syrie (1.3%).

A Val-de-Travers

Val-de-Travers perd 200 habitants par rapport à 2016. La population vallonnière se monte ainsi à 10’754 habitants. Cette évolution est en partie due à un mouvement naturel négatif de la population (140 décès pour 83 naissances) mais également à un mouvement migratoire négatif (669 départs pour 527 arrivées).

Le nombre de 10'754 comprend les habitants dits réguliers et ne tient pas compte des 194 personnes présentes dans la Commune avec des permis de durée limitée ou des autorisations pour séjour secondaire. En tenant compte de ces personnes, la Commune totaliserait 10'948 habitants. La moyenne d’âge de la population résidente est de 44 ans. Le nombre de ménages s’élève à 5'197.

A Val-de-Ruz

Malgré un certain tassement, la population de la Commune de Val-de-Ruz continue de croître. La Commune de Val-de-Ruz accueille 16'909 habitants à fin 2017, soit une augmentation de 74 personnes par rapport à 2016. Cette progression de 0.3% s’inscrit bien en dessous de celle de 2016 qui s’élevait à 1.54%.

La population suisse progresse de 23 habitants, tandis que celle de nationalité étrangère de 51. Le nombre de ménages est également en augmentation. En effet, nous en dénombrons 7'288 contre 7’223 en 2016. Le mouvement naturel de la population, 161 naissances pour 130 décès, contribue une nouvelle fois à cet accroissement.

Les ressortissants étrangers au nombre de 2'777 représentent 16,42% de la population (16,19% en 2016) et sont originaires de 84 pays. Le Portugal arrive en tête avec 853 ressortissants, devant la France 700, l’Italie 406 et l’Espagne 133. 409 personnes sont présentes dans la Commune avec des permis de durée limitée ou des autorisations pour séjour secondaire, qui n’entrent pas dans le recensement. Avec ces habitants, la population totale de Val-de-Ruz s’élèverait à 17'318.

COMMUNIQUÉ

Top