19.04.2019, 13:55

Elections en Inde: un Indien se coupe un doigt après avoir voté pour le mauvais parti

chargement
L'homme a expliqué avoir confondu les symboles présentés sur la machine électronique.

désespoir Un électeur indien s’est tranché le doigt, désespéré d’avoir voté accidentellement pour le mauvais candidat en appuyant sur la mauvaise touche électronique.

Un Indien s’est coupé un doigt par désespoir jeudi. Il venait de voter par erreur pour le mauvais parti aux élections législatives en cours en Inde. La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux.

De retour à son domicile après avoir constaté qu’il s’est trompé, l’électeur s’est tranché l’index avec un couperet à viande. Dans une vidéo, il explique avoir confondu les symboles présentés sur la machine électronique, votant pour le parti du premier ministre nationaliste Narendra Modi au lieu du candidat rival présenté dans son Etat de l’Uttar Pradesh (nord).

 

 

Une deuxième vidéo montre le couperet à viande sur le sol et l’homme à côté, tenant sa main avec un bandage sur l’emplacement du doigt manquant. «Je voulais voter pour l’éléphant et c’est parti sur la fleur», explique-t-il dans la vidéo. La fleur de lotus est le symbole du parti au pouvoir, alors que l’éléphant est celui d’une coalition opposée au premier ministre dans l’Uttar Pradesh.

Bien que les votes soient électroniques, l’index de chaque électeur est marqué avec de l’encre indélébile une fois qu’il a voté, pour qu’il ne puisse pas voter à nouveau. En Inde, les élections ont commencé le 11 avril et se termineront le 19 mai.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

cybervoteVote électronique: après la découverte d'une faille, la Poste renonce à utiliser son système à Neuchâtel et FribourgVote électronique: après la découverte d'une faille, la Poste renonce à utiliser son système à Neuchâtel et Fribourg

ScrutinsUne initiative populaire demande que le vote électronique soit interditUne initiative populaire demande que le vote électronique soit interdit

Top