Festi’neuch
 17.06.2017, 23:17

De bonnes ondes pour la troisième soirée de Festi'neuch

chargement
1/74  

 17.06.2017, 23:17   De bonnes ondes pour la troisième soirée de Festi'neuch

Musique La bonne humeur était de mise sur les Jeunes-Rives samedi soir grâce à une météo restée estivale et aux performances des reggaemen Junior Tshaka et Damian Marley. Sur les petites scènes, on a su également se faire plaisir.

Junior Tshaka à la maison

Junior Tshaka a trouvé les mots en début de soirée pour chauffer le public de Festi'neuch. Show-man dans l'âme, le reggaeman neuchâtelois a enchaîné les titres de son nouvel album "360" et des morceaux plus anciens. Une retour aux sources pour ses fans de la première heure présents devant la scène.

Le plaisir des musiciens, palpable, avait quelque chose de communicatif. Cerise sur le gâteau, les rappeurs Sim's et JAAQ ont rejoint Junior Tshaka pour quelques titres.

Du reggae à la sauce Marley et du cannabis

Le fils de Bob Marley a fait dansé le public du Chapiteau dès les premières notes de "reggae music". Les tubes de Damian Marley "Road to Zion", "Welcome to Jamrock" ont conquis le public. Les festivaliers ont particulièrement été comblé lorsqu'il a repris "Could you be loved" et "I Wanna Love you" de son célèbre père. 

Damian Marley a profité de son concert en Suisse pour saluer l'ouverture de notre pays par rapport au cannabis, avant de lancer "Switzerland do you love Marijuana?"

Stephan Eicher bien entouré

C'est accompagné de la fanfare Traktorkestar, de la chanteuse Heidi Happy et de la beat-boxeuse Steff la Cheffe que Stephan Eicher s'est produit sous le Chapiteau. Une configuration qui a apporté son lot de surprises aux festivaliers.

"Je l'ai préféré ainsi plutôt que lors de sa précédente tournée avec les automates", confiait un spectateur dans la foule.

Les "Silent" ont toujours la cote

Les "Silent parties" ont rencontré un joli succès ce samedi soir. Les festivaliers étaient nombreux à rallier le Phare pour enfiler les casques mis gratuitement à disposition, chantant ensuite à tue-tête ou profitant du (presque) calme ambiant pour discuter.

Aux platines, se sont affrontés plusieurs établissements du Littoral, des clubs de la région et des médias. L'Express et Arcinfo.ch étaient notamment représentés.

La Lacustre en mode dancefloor

Les français de Synapson et du Danois Trentemøller ont donné une folle envie de danser au public. La scène, qui a perdu son toit, a permis d'accueillir une foule de festivaliers attirés par les rythmes électro de ces artistes. 


À lire aussi...

MusiqueEn direct: Festi'neuch en mode rastafari avec Damian MarleyEn direct: Festi'neuch en mode rastafari avec Damian Marley

Top