23.05.2017, 10:10  

Les exportations horlogères ont reculé en avril

chargement
L'horlogerie suisse n'a pas confirmé ses bons résultats du mois de mars.

 23.05.2017, 10:10   Les exportations horlogères ont reculé en avril

Horlogerie - Elles étaient revenues à la croissance en mars. Les exportations horlogères ont connu une nouvelle baisse au mois d'avril. Les livraisons à l'étranger ont diminué de 5,7% par rapport à la même période de l'an dernier, à 1,53 milliard de francs.

L'horlogerie suisse n'a pas confirmé en avril le retour à la croissance de ses exportations constaté le mois précédent, après 20 mois de baisse. Les livraisons à l'étranger ont diminué de 5,7% par rapport à la même période de l'an dernier, à 1,53 milliard de francs.

Commentant la performance publiée mardi, la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) précise avoir anticipé un recul plus marqué. Corrigées des jours ouvrables, avec trois jours de moins en raison des fêtes de Pâques, la baisse d'avril ressort limitée à 1,9%, selon les statistiques de l'Administration fédérale des douanes publiées en parallèle.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le recul s'inscrit à -3,6% comparé à la même période voici un an. La valeur cumulée des exportations du secteur pour les mois de janvier à fin avril atteint 6,05 milliards de francs.

Moins d'unités

Pour les seules montres-bracelets, la valeur des ventes à l'étranger a diminué en avril de 5,4% sur un an à 1,44 milliard de francs. Le nombre de pièces écoulées est lui en chute de 9% à 1,8 million. Toutes les catégories accusent un recul à l'aune des unités vendues.

Les garde-temps en métaux précieux (12,2% en moins de pièces écoulées) et "autres matières" (-18,3%) ont été les plus affectées par l'affaiblissement de la demande, observe la FH. Quant aux chiffres d'affaires, seule la catégorie bimétallique a amélioré le sien (+6,2%).

Les articles de moins de 200 francs ont vu le total des exportations dégringoler de 21,8% le mois dernier. Pour les gammes de prix au-delà, la baisse s'avère "homogène", soit de l'ordre de -4,5% aussi bien en valeur qu'en volume, indique la fédération.

Grand écart

Dans le détail géographique, il apparaît que les deux premiers débouchés ont subi une forte baisse, avec -16,8% pour Hong Kong et -19% pour les Etats-Unis. La Chine, en revanche, a confirmé sa bonne tenue, avec une croissance de 38,9%.

En Europe, le Royaume-Uni profite toujours de la baisse de la livre après le Brexit. Les livraisons horlogères depuis la Suisse y ont bondi de 30% en avril comparé au même mois en 2016, pour atteindre près de 110 millions de francs.

Parmi les marchés les plus significatifs, le Japon (-7,3%), l'Italie (-13,4%) et l'Allemagne (-5,3%) restent en repli. La croissance était par contre au rendez-vous en France (+3,5%), en Espagne (+10,4%) et aux Pays-Bas (+ 32,9%).

ATS

À lire aussi...

bonne nouvelleHorlogerie: les exportations en hausse, une première depuis 20 moisHorlogerie: les exportations en hausse, une première depuis 20 mois

HorlogerieLes exportations horlogères chutent de 10% en févrierLes exportations horlogères chutent de 10% en février

exportationsHorlogerie: les exportations suisses ont fondu de 9,9% en 2016Horlogerie: les exportations suisses ont fondu de 9,9% en 2016

Top